Mot clé : historique sac platique

De l’origine des sacs papier aux sacs plastiques

Posté Par le 15:23 dans Corporate | 0 Commentaire

De l’origine des sacs papier aux sacs plastiques

  Tout d’abord, un sac publicitaire est un emballage destiné à contenir et transporter des marchandises ou des objets divers. Il soit aussi par essence permettre de communiquer promouvoir, sinon il s’agit d’un simple sac non-personnalisé, aussi appelé sac standard.   L’origine du sac en papier   Les premiers sacs en papier auraient fait leur apparition dans les années 1860, et c’est à partir de 1868 qu’ils se démocratisent, notamment grâce à Margaret E. Knight (1834-1914), célèbre inventrice américaine qui révolutionna l’industrie du papier. En 1879, Elle inventa la première machine capable de fabriquer des sacs en papier, en coupant, pliant et collant leur fond. Ce sont des sacs simples sans poignées, utilisés dans les épiceries. Ils sont aujourd’hui appelés les sacs SOS.     L’apparition des premières poignées   Vers 1912, Walter H. Deubner, un épicier du Minnesota aux États-Unis, eu l’idée de rajouter des poignées à ses sacs, pour plus de praticité et ainsi augmenter leur résistance. Ce dernier aurait en revanche inventé le premier sac papier un an avant Margaret E. Knight sans avoir déposé de brevet, mais cette information est difficile à vérifier aujourd’hui. C’est en 1930 que les sacs en papier se multiplient et se vendent par millions, avec l’apparition des premiers supermarchés.   La naissance du sac plastique dans les années 1940   Le sac plastique quant à lui fait sa première apparition dans les années 40, mais ne se démocratise qu’à partir des années 60 . Aujourd’hui, ce sont plus de 17 milliards de sacs en plastique qui sont produits chaque année en France, ce qui pose un problème compte tenu de leur durée de dégradation pouvant aller jusqu’à plusieurs centaines d’année. C’est pourquoi les industriels cherchent à développer des sacs plastiques à dégradation rapide. C’est par exemple le cas des sacs oxo-biodégradables. Il s’agit d’intégrer un additif dans la compostions des sacs (l’additif d2w), qui a pour effet d’accélérer la dégradation du sac au contact de la lumière et de l’oxygène. La dégradation complète du sac plastique mettra alors 1 à 2 ans, selon le milieu dans lequel il est conservé, contre plusieurs centaines d’années pour un sac en plastique classique.   L’innovation technique permet l’apparition des sacs réutilisables   Avec le développement des techniques, de nouvelles matières voient le jour, notamment dans les années 50 avec l’arrivée du polypropylène, permettant de réaliser des sacs bon marché très résistants, indéchirables, recyclables, et surtout réutilisables. On les trouve aujourd’hui en grandes quantités aux caisses des supermarchés, pour que les consommateurs puissent d’en servir de sacs cabas. Ils sont aujourd’hui l’un des meilleurs moyens de respecter l’environnement, car ils sont entièrement recyclables, et réutilisables plus d’une centaine de fois.   Les sacs en papier se mettent au vert   Les sacs en papier quant à eux ont aussi beaucoup évolué. Ils sont maintenant assemblés avec des colles naturelles, et sont entièrement biodégradables. Le papier utilisé pour la fabrication des sacs est certifié PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification schemes), ce qui veut dire qu’il est issu de forêts gérées de façon durable. Cette certification assure aussi le respect des standards écologiques, économiques éthiques et sociaux en matière de...

Lire la suite